En tant que conjointe expatriée, découvre quelle est l'erreur la plus commune quand tu veux te relancer sur le marché du travail.

Conjointe expat : l’erreur la plus commune quand tu veux te relancer sur le marché du travail !

Est-ce qu’après quelques années sans travailler tu envisages de te relancer professionnellement ? As-tu une idée de comment t’y prendre ? Sais-tu quelle est l’erreur la plus commune parmi les conjointes expatriées qui souhaitent se relancer sur le marché du travail ?

 

JE T’EN PARLE DANS CETTE VIDÉO ! (si tu préfères la consulter sur Youtube, c’est par ici.)

 

SI TU PRÉFÈRES LIRE, C’EST PAR ICI !

Est-ce qu’en tant que conjointe expatriée, après des années sans travailler, tu commences à envisager de te relancer sur le marché du travail ?

Peut-être que tu fais face à un tournant ? Un retour prévu dans ton pays d’origine ? Un changement de pays ? Plus de temps à toi (les enfants ont grandi ou ils ont quitté la maison) ? Le besoin de retrouver ton indépendance financière ?

Ou alors, peut-être que tu souhaites, tout simplement, reprendre une activité professionnelle ?

Quelle que soit la raison, aujourd’hui tu sais, que tu veux te relancer sur le marché du travail.

 

Comment vas-tu te relancer sur le marché du travail ?

De cette décision, la question que j’ai envie de te poser, c’est : Comment penses-tu amorcer cette transition professionnelle ? Comment vas-tu décrocher un boulot ?

Si tu es comme la majorité des conjointes que je rencontre, tu te dis sûrement : il faut que je réécrive mon CV, que je consulte les offres d’emploi, que je rédige des lettres de motivation, que je crée un profil LinkedIn et que je commence à postuler.

Pourtant, rien que d’y penser, tu es déjà découragée ! Tu vois cette recherche d’emploi comme un parcours du combattant : le mont Everest à gravir, sans équipement ! Et pourquoi ?

Parce que :

  • Tu ne sais pas trop comment rédiger ce foutu CV, ni où regarder pour des offres d’emploi, ni comment te présenter en entretien, ni comment activer un réseau.
  • Tu ne vois pas comment justifier ces années sans travailler, comment valoriser ton parcours et identifier concrètement les compétences que tu as développées ces dernières années. Peut-être que tu as un peu honte d’avoir tenu ce rôle de conjointe accompagnante ? Peut-être que tu regrettes de n’avoir pas été plus engagée dans des activités bénévoles et de te retrouver aujourd’hui sans rien à mettre dans ton CV ?
  • Tu ne sais pas ce que tu veux vraiment, tu te demandes ce qui est possible ou irréaliste… et surtout, tu veux t’assurer que ta reprise de travail ne perturbe pas l’équilibre familial.

Alors, je te rassure, ce que tu ressens est tout à fait normal ! Pourquoi ?

Parce qu’à ce stade, tu n’es simplement pas encore prête pour commencer les démarches de recherche d’emploi !

 

L’erreur la plus commune quand tu veux te relancer sur le marché du travail !

L’erreur la plus commune quand tu veux te relancer professionnellement, c’est de sauter des étapes cruciales ! Si par exemple, tu commences par la rédaction de ton CV et en postulant au petit bonheur la chance, sans stratégie ni plan d’action.

Avant de rédiger quoique ce soit et de postuler où que ce soit, ta priorité devrait être de clarifier précisément :

  • Qui tu es,
  • Ce que tu as à offrir
  • Et ce que tu veux vraiment !

C’est évident, mais c’est une étape souvent négligée, alors qu’elle va prédéterminer tout le reste !

C’est grâce à cette clarification que tu obtiendras des informations précieuses pour amorcer ta transition professionnelle !

Et c’est particulièrement important pour toi, conjointe expatriée, qui as été coupée pendant un certain temps de ton identité professionnelle !

Cerise sur le gâteau : cette clarification va te permettre de le communiquer avec facilité dans tes recherches d’emploi.

Tu te demandes comment le faire ? Je te propose quelques pistes.

Les leviers à activer pour te relancer sur le marché du travail

Pour pouvoir te relancer sur le marché du travail, tu as besoin d’activer les 4 leviers suivants :

  • Décoller cette étiquette de conjointe expatriée qui te colle à la peau. Elle contient beaucoup trop de stéréotypes. Pourtant, elle ne te définit pas ! Et pourtant, à force, il est probable que cette étique impacte ta confiance en toi et l’image que tu as de toi et ton parcours. Pour commencer tu as besoin de te reconnecter avec cette part de toi qui, dans son rôle de conjointe expat, a fait preuve de beaucoup de courage, de curiosité, de leadership et d’adaptation (contrairement à ce que tu crois peut-être pour l’instant). Je te parle aussi de cette étiquette dans cette vidéo.
  • Identifier précisément ce que tu as offrir. Je parie que c’est bien plus que tu ne l’imagines pour l’instant ! Tu as développé tout un tas de compétences précieuses dans ton rôle de conjointe expatriée. Tu as une expérience inestimable à valoriser. En décelant tes atouts, en acquérant une compréhension fine de ton identité aujourd’hui, tu vas pouvoir identifier ce que tu as à offrir et comment le communiquer dans tes recherches d’emploi. Je t’en parle aussi dans cette vidéo.
  • Clarifier ce que tu veux vraiment, autant au niveau personnel que professionnel. Ce n’est pas le marché du travail qui doit définir ce que tu vas faire ! C’est toi qui va t’assurer de trouver le poste qui te correspond vraiment. Ce poste où tu pourras déployer tes forces tout en préservant le bon équilibre de vie.
  • Définir ta stratégie et ton plan d’action pour t’assurer de décrocher le boulot dont tu rêves vraiment. Grâce aux 3 leviers précédents, il devient possible de définir ta stratégie et ton plan d’action.

Toutes les conjointes expatriées que j’accompagne passent par ce cheminement. En activant ces 4 leviers, tout ce qui leur faisait peur avant devient tout à coup simple à mettre en place : rédiger un CV et des lettres de motivation, créer un réseau et un profil LinkedIn, postuler et se préparer pour les entretiens, tout en valorisant leur parcours et leurs atouts de conjointe expatriée !

Et je te le dis en toute transparence, c’est comme ça qu’elles décrochent un travail, et pas n’importe lequel, CELUI qui les fait vibrer, celui auquel elles n’osaient même pas rêver !

Cela te paraît fou ? Et pourtant, je sais d’expérience que c’est le résultat que tu obtiens si tu prends le temps de faire ce voyage intérieur !

Si tu es curieuse de découvrir le cheminement que je propose aux conjointes expatriées qui veulent se relancer professionnellement, retrouve le descriptif de mon programme avec les 4 leviers pour réussir les transitions de ta vie de conjointe expatriée.

Et si tu veux échanger sur ta situation ou si tu as des questions : tu peux me contacter ici.

Pour de l’inspiration, des déclics et des conseils, inscris-toi à ma newsletter.

Si tu as trouvé cet article intéressant, tu peux le partager sur ton réseau préféré !